Un blog Travellerspoint

Christ Rédempteur

semi-overcast 30 °C
Voir Tour du monde en 365 jours sur la carte de Fionantoine.

Après un bus, deux mini-bus, deux escalators et un ascenseur, nous sommes enfin arrivés devant le fameux Christ Rédempteur de Rio. C'est une grande statue en pierre grise au design épuré. Le Christ domine la ville du haut d'un colline. On voit donc tout Rio depuis là-haut. C'est une ville étrange. L'architecture n'y est pas belle, même pas intéressante. Ce ne sont que des tours rectangulaires grises et des favelas. Mais ce qui est très étrange ce sont toutes les collines verdoyantes aux pentes plus ou moins abruptes au milieu de la ville. On dirait que les collines ont poussé après la construction de la ville et que les immeubles ont glissé le long des pentes pour se retrouvés agglutinés en bas.
Christ Rédempteur - Rio

Christ Rédempteur - Rio

Fiona et Antoine devant le Christ Rédempteur

Fiona et Antoine devant le Christ Rédempteur

La vue sur Rio et le Pain de sucre

La vue sur Rio et le Pain de sucre


Après notre ressenti par rapport à la ville de Rio, voici un mot sur la ville de Buenos Aires : Buenos Aires est une ville dont l'architecture est généralement intéressante et souvent belle, dont l'histoire est passionnante, dont les espaces verts sont étendus et rafraîchissants, dont l'ambiance est décontractée et festive, dont la vie culturelle et artistique est développée et accessible ... Mais – il y a toujours un « mais » - il manque quelque chose pour en faire une ville vraiment belle et agréable. Le potentiel est là mais tout est cassé, les trottoirs sont défoncés, les rues sont jonchées de déchets, les bâtiments ont besoin d'être rénovés, il y a des tags affreux partout dans les rues (je ne parle pas des graffitis artistiques qui décorent les murs mais bien des gribouillages qui salissent les devantures de magasins et les monuments). Il y a un air de délabrement même dans les quartiers un peu plus chics. Nous comparons Buenos Aires à une belle maison qui a été abandonnée : tu vois le gros potentiel de la maison, il n'y a rien à créer, tout est là, mais il faut tout retaper, réparer et rénover. Voilà notre ressenti de la ville de Buenos Aires.

Ce soir, nous sommes sortis dans les rues bondées de Rio. Le carnaval commence déjà dans la rue et les gens font la fête, boivent et dansent autour des premiers blocos (chars qui diffusent de la musique live en roulant lentement dans les rues). Ensuite, nous nous sommes installés sur une terrasse pour boire une caipirinha et là, telle un mirage, Patricia est passée juste devant notre table ! Pour ceux qui ne la connaissent pas, Patricia est une fille qui était au collège avec Fiona et que nous voyons de temps à autres dans notre bar préféré de Genève. Et nous sommes tombés sur elle complètement par hasard en plein milieu de Rio ! Nous avons bien sûr passé le reste de la soirée avec elle et le groupe de français qui l'accompagnait.

Posté par Fionantoine 07:24 Archivé dans Brésil Tagué rio

Table des Matières

Soyez le premier à commenter cet article.

Les commentaires sur ce blog sont désormais fermés aux non-membres de Travellerspoint. Vous pouvez toujours laisser un commentaire si vous êtes un membre de Travellerspoint.

Entrez vos informations de connexion Travellerspoint ci-dessous

( Qu’est-ce que c’est ? )

Si vous n’êtes pas encore un membre de Travellerspoint, vous pouvez nous rejoindre gratuitement.

Rejoignez Travellerspoint